LA FILMOGRAPHIE IDEALE

Quand l’économie fait son cinéma

  • Le cinéma au secours de l’économieConnaissez-vous Cécilia ? Cécilia, l’ancienne serveuse de la brasserie. Non ? Vous devriez. Elle vous raconterait l’aventure extraordinaire qu’elle a vécue. Ça se passait dans les années 1930. Pour oublier la crise et son mari chômeur, elle s’est passionnée pour le cinéma. C’est là qu’elle a cherché un peu de réconfort quand, à son tour, elle a été licenciée. …
  • Des firmes aux pratiques douteuses » L’opinion française est profondément nationaliste, elle n’est pas prête à accepter la mondialisation des affaires  » Mille milliards de dollars (1981)
  • L’entreprise » – Avez-vous demandé à Monsieur ce qui le motive à venir travailler aux Grandes galeries ?- Ce qui me motive ? C’est le prix de mon loyer !  » Riens du tout (1992)
  • Le monde du travail » L’usine, tu ne rêves pas d’y bosser  » Ressources humaines (1999)
  • La finance et ses crises » Faites comme moi, allez vous faire blanchir en Suisse !  » Le sucre (1978)
  • Le pouvoir de la finance » Un jour, j’ai dit « la cupidité est bonne ». Aujourd’hui, elle est devenue légale !  » Wall Street (2010)
  • Inégalités, pauvreté » Ça ne te dirait pas de bosser derrière un bureau, au lieu de ramper sous l’évier ?  » Louise Wimmer (2012)
  • Conflits sociaux » Bonne, c’est un terme assez gratifiant !  » La cérémonie (1995)
  • Développement durable » Quand quelqu’un est assis sur ce que l’on convoite, c’est l’ennemi. Et ça justifie le pillage  » Avatar (2009)
  • Immigration : rencontres avec l’autre » Dès qu’ils ont des papiers, ils se croient chefs !  » It’s a free world (2007)
  • Toutes les époques de crise ont stimulé la créationPorteuses de drames et de violences, les crises économiques et financières sont un formidable terreau pour les cinéastes, selon Bertrand Tavernier.
Publicités