LES BENEDICTIONS DES PROBLEMES (PARTIE 1)

Image Publié le


LES PROBLÈMES – Voici probablement l’un des mots les plus couramment utilisés dans le vocabulaire de toute culture. Il n’y a personne dans le monde entier, qui n’a pas rencontré ce mot sur une base régulière d’une façon ou d’autre. En fait, notre monde tourne autour de problèmes. Chacun d’entre nous, individuellement et collectivement sommes régulièrement confrontés à des problèmes dans notre vie quotidienne. Les attitudes envers les problèmes varient d’une personne à l’autre. Certains fuient les problèmes. D’autres cherchent des problèmes. Certains se cachent des problèmes, tandis que d’autres cherchent des moyens de résoudre les problèmes. Certains succombent à des problèmes. Il y a toutes sortes de réactions face aux problèmes. Ainsi, que sont-ils exactement ? une bénédiction ou une malédiction ?

Dans cet article, je veux présenter un cas à tous mes lecteurs qu’en effet les problèmes ne sont pas une malédiction mais une bénédiction. Le problème est l’une des plus belles choses qui pourraient vous arriver. C’est une bénédiction.

« Les problèmes sont les lumières qui nous guident tout le long du chemin de la vie. » – Debasish Mridha

UNE LEÇON DANS L’HISTOIRE

  

Une étude attentive de l’histoire de l’humanité se tiendrait comme un témoignage fondamental au fait que les problèmes sont en effet une bénédiction. La plupart des avancées technologiques dont nous jouissons aujourd’hui sont à la suite de problèmes. On avait l’habitude de prendre une demi-année pour voyager d’un continent à l’autre par bateau, maintenant il faut 6 heures en avion, grâce à des problèmes.

Nous avions eu l’habitude d’utiliser le télégramme comme le moyen la plus rapide parmi les formes de communication, maintenant nous avons Skype, Facebook, les e-mails, les médias sociaux, etc. le Cheval était le moyen de transport le plus efficace avant l’arrivée des Mercedes Benz en ville. Nous avions l’habitude d’écrire avec de l’encre et la plume, nous avons maintenant des ordinateurs, tablettes, etc. tous à la suite de la résolution de problèmes.

L’avion est apparu suite aux recherches de l’homme pour résoudre le problème du transport. Skype, ordinateur, téléphone, tout cela est arrivé dans la quête de l’homme de résoudre le problème de communication. Les Voitures, les vélos sont tous venus à la suite de la volonté des hommes à résoudre le problème de la mobilité. L’électricité est apparue suite au désespoir de l’homme à résoudre le problème de l’énergie.

Nos percées médicales modernes sont venues grâce aux problèmes de santé que la génération avant nous a fait face. Les antibiotiques sont le résultat de M. Fleming essayant d’arrêter la peste de la mort des années 1920. La liste pourrait continuer encore et encore. La vérité de la question est, à chaque fois que nous avons un problème, une percée frappe à la porte.

« Les problèmes sont les seules opportunités avec des épines sur eux. » – Hugh Miller

QU’EST-CE QU’UN PROBLÈME ?

Chers frères et sœurs, Là n’est pas la difficulté, mais comment voyons-nous les problèmes. Nous pourrions soit voir les problèmes comme une bénédiction ou soit comme une limitation. Dans le vrai sens, les problèmes sont censés être une porte vers de nouvelles opportunités, si nous pouvions les définir correctement.

Allons plus loin dans le sens du mot PROBLÈME. Par ma propre définition, les problèmes sont des faits, des événements ou des conflits qui causent la douleur, l’inconfort ou la souffrance. Maintenant, c’est là le problème. Dans cette définition, nous pouvons voir la raison pour laquelle l’humanité en général, n’aime pas et même déteste les problèmes. La raison est simple, les problèmes causent de la douleur, de l’inconfort et la souffrance. Nous n’aimons pas la douleur. Nous détestons l’inconfort et nous détestons la souffrance.

Je pense que notre attitude et réponse aux problèmes est compréhensible parce que en tant que humains nous sommes couverts de chair et de corps. La nature de notre chair et le corps est telle que nous ne sommes pas à l’aise avec la douleur ou avec l’inconfort. Donc, notre corps n’aime pas la souffrance d’où il fuit les problèmes. Notre corps physique préfère une condition plus favorable et plus confortable de la vie. Il est dans la nature humaine de vouloir fuir tout ce qui inflige la douleur et puisque les problèmes infligent la douleur, nous ne les aimons pas.

Alors, où est ma logique ici ? Si nous disons qu’il y a une raison compréhensible pour que l’homme déteste la douleur et fuit les problèmes, pourquoi devrais-je encore appeler les problèmes et la douleur, une bénédiction ? La raison est que l’homme n’est pas seulement fait de corps ou de chair. Rappelez-vous, nous disons que c’est la chair humaine ou le corps qui fuit la douleur, mais en dehors de la chair, l’homme se compose également de l’esprit et de l’âme. Donc les problèmes agissent comme un stimulant pour l’âme de l’homme. Les problèmes défient notre esprit qui est une partie dominante de notre âme.

LE PARADOXE DES PROBLEMES

La sagesse, cependant, exige que, malgré la douleur dont le corps souffre, parfois les problèmes doivent toujours être les bienvenus pour remettre en question l’esprit afin d’engager l’âme à donner naissance à quelque chose de supérieur. La douleur qui est infligé par la maladie nous pousse à remettre en question nos esprits, à faire les recherches et les études qui mèneront éventuellement à une solution médicale.

 » Face aux problèmes ? Bien. Même le cocon fait. Il rend les ailes plus fort vous savez « -. Vikrmn

Le malaise que l’obscurité a causé à l’homme, nous a poussé à engager l’esprit pour arriver à la solution de l’électricité. La limitation et la douleur qui ont été causé par un manque de moyens de transport ont conduit à l’invention des automobiles, des avions, des navires, des chemins de fer, etc. L’agonie et la douleur qui viennent de la mort ont conduit l’humanité à engager l’esprit qui conduit à l’invention des hôpitaux, des pharmacies et de la médecine.

« Le problème suggère la solution. » – Tom Payne

Alors mes amis, que ce soit la douleur que vous devez endurer, quelle que soit la nature des problèmes auxquels vous êtes confrontés, vous pourriez effectivement convertir cette douleur pour aboutir à la productivité de l’esprit. Chaque problème doit être converti en un défi pour l’esprit. Chaque problème doit être considéré comme une chance, comme une opportunité, comme un privilège pour rediriger la douleur ou l’inconfort provenant de ce problème afin d’engager l’esprit pour une meilleure solution. Telle est la clé pour que les problèmes deviennent des bénédictions.

Dieu, dans son infinie sagesse, a mis en place la vie d’une manière telle qu’elle est faite d’une série de défis. Peut-être pour mieux dire, la vie est un cercle de défis. Juste quand vous pensez avoir surmonté tous les problèmes autour, vous tombez dans un autre cercle avec d’autres problèmes. Juste quand vous êtes sur le point de terminer la résolution de ces premiers, vous avez de nouvelles qui vous attendent à l’horizon. Alors amis, vous ne devez pas fuir les problèmes, pour lesquelles je vous félicite de tout cœur ! Cela me donne l’envie de profiter de ce chaleureux sourire quand j’entends les gens dire qu’ils ont hâte de surmonter bientôt tous leurs problèmes. Je prends mon temps pour profiter de l’occasion d’avoir un bon rire, parce que cela ne se produira jamais. Personne ne pourra jamais sortir de son cercle de problèmes sur ce côté de la vie.

A suivre: LES BENEDICTIONS DES PROBLEMES (PARTIE 2)

Tiré de www.sundayadelajablog.com

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s